La rue autrement

le .

la-rue-autrementDans nos villes, comme dans toutes les villes du monde, la rue est le premier lieu public pratiqué, la première immersion dehors, quand on quitte son "chez soi". On parle quelquefois de maison "côté cour" ou "côté jardin" ; on pourrait aussi parler de ville "côté maisons" ou "côté rues". Une ville en doigt de gant, en quelque sorte, celle du "dehors" et non celle du "dedans".

"Etre à la rue", "Rester sur le pavé", "Descendre dans la rue", "Combat de rues", "Gamin de rues" et même "Fille de rue"... autant de phrases qui expriment la rencontre mais aussi l'exclusion, l'insécurité. Lieux de brassage, de rassemblement donc, mais aussi lieu des risques et des ségrégations.  Ces dernières années - parfois sous la pression des citoyens - des revendications de partage d'espaces et de lutte contre les suprématies de l'automobile sont apparues : ainsi un programme "Voirie pour tous" est venu annoncer la mise en chantier du code de la rue qui devrait remplacer - ou au moins amender sérieusement - notre vieux code de la route. Des revendications encore plus affirmées traduisent le besoin de la population d'abord d'accéder puis d'utiliser le premier des espaces publics en toute sécurité : ainsi la revendication "La rue est à nous... tous".

La rue a ses flux, ses rythmes : l'heure es écoles n'est pas celle du marché. L'heure de sorties de bureau précède celle des livraisons. Chacun est légitime dans son métier ou son mode de vie pour utiliser et partager le même espace. Dans ces conditions, comment concilier les exigences d'une société de plus en plus mobile avec ce légitime désir de bien-être, de sécurité et de partage de la population ? Comment anticiper, sans attendre, sur une autre vision de l'aménagement, moins dépendante de la voiture et intégrant dès maintenant le vieillissement de la population et ses inéluctables répercussions en terme de conception ?

Après un regard plus particulier sur les voies du Pas-de-Calais, l'ouvrage s'appuie sur deux grands chapitres : "Trouver sa voie" pour permettre de comprendre et hiérarchiser les différentes voies de circulation, et "Tracer sa voie" pour concevoir avec plus de qualité les rues de nos villes, de nos quartiers et de nos villages. Le présent document n'apporte pas de recettes toutes faites, mais il soulève un certain nombre de problèmes se posant au décideur, à l'aménageur, à l'utilisateur, à l'usager et propose des solutions issues de réalisations rencontrées dans le département, sur le territoire national ou à l'étranger, en avance sur ce domaine de la voirie. Leur mise en oeuvre n'a pas forcément engendré de supplément de coût. Ces références nous prouvent que l'on peut, à prix égal, à charge égale, faire de la qualité plutôt que du médiocre. Là est le choix du politique et du décideur, là est la performance du professionnel.

Bon de commande

Comment se procurer ces ouvrages ?

1. Vous pouvez passer au Centre de Ressources du CAUE et les demander gratuitement.

2. Vous pouvez nous envoyer un e-mail avec le bon de commande complété et accompagné d'un chèque à l'ordre du CAUE réglant les frais de port du/des document(s) commandé(s).