Cultiver ensemble le bien-vivre, récits de démarches communales innovantes

le .

Revivez la table ronde organisée par le CAUE lors de son Assemblée Générale !

Le sujet est d’actualité, il préoccupe de nombreux élus, nous avons pu le constater au travers des sollicitations des collectivités : COMMENT RETROUVER UN DYNAMISME DANS SA COMMUNE ? COMMENT REVITALISER SON CENTRE-BOURG, SON CENTRE-VILLAGE ? COMMENT CREER DU LIEN ?

Retrouvez ici le témoignage des plusieurs élus :

  • Monsieur Jacques MERLEN, maire de Bonningues-lès-Calais, accompagné de Madame Myriam DUCHENE, conseillère déléguée,
  • Monsieur Christophe COUSIN, maire de Doudeauville,
  • Monsieur Christian CHAMPIRÉ, maire de Grenay.

Des échanges qui mettent en exergue tout l’intérêt des démarches en faveur du bien-vivre ensemble, construits pour et avec les habitants !

La cours d’école, au cœur des réflexions communales

le .

Cour ecole 1

Espace récréatif, d’évolution, de socialisation et de bien-être pour les élèves, les cours d’école sont des lieux qui présentent des enjeux forts ! Elles doivent aussi répondre à des besoins pédagogiques. A l’instar des écoles, ce sont les communes qui sont les maîtres d’ouvrage des aménagements des cours.

Généralement minérale, en enrobé noir et comportant peu ou pas de végétation, pour une facilité d’entretien et un faible coût de création, la cour que l’on connaît ne répond pas aux besoins des élèves. Par ailleurs, elle n’est pas non plus adaptée à nos préoccupations actuelles.

Les enjeux environnementaux de gestion de l’eau de ruissellement ou de prise en compte de la biodiversité doivent être au cœur de tout projet. Ces mêmes enjeux peuvent d’ailleurs être supports d’activités pédagogiques et de sensibilisation de nos enfants.

Les arbres peuvent apporter de l’ombrage lors de fortes chaleurs, les plantations d’essences locales favoriser le développement de la biodiversité, la gestion durable des eaux de pluie limiter le risque d’inondation lors de fortes pluies.

Aujourd’hui, l’accès à la nature devrait déjà se faire dans l’enceinte même de l’école !

Vous êtes élu et souhaitez réfléchir à l’évolution de la cour de votre école ? Vous pouvez être accompagné !

C’est ce qu’a fait la commune de Fressin : le CAUE y est intervenu lors de deux ateliers participatifs. Sous forme de deux visio-ateliers, une paysagiste-concepteur et une architecte, en partenariat avec les services du Département, ont sensibilisé les élus, l’équipe éducative et les habitants à la qualité du cadre de vie, aux modes de gestion et à la prise en compte de tous les usages pour garantir un projet de qualité.

Cour ecole 2     Cour ecole 3

© La Terre Ferme

Pâture, plateforme d'éco-pâturage transfrontalière

le .

Paturage 1

Intéressés par l’éco-pâturage ? Envie d’en savoir plus sur cette démarche écologique ? Il existe désormais une plateforme d'éco-pâturage intitulée PATURE. Cette Plateforme, lancée le 11 mai, met en relation les Acteurs des Territoires Urbains et Ruraux en Eco-pâturage, pour les Hauts-de-France et la Wallonie en Belgique.

Mais tout d’abord, qu’est-ce que l’éco-pâturage ? Il s’agit d’un mode de gestion écologique des espaces verts ou naturels, avec des animaux herbivores (mouton, chèvre, cheval…). Depuis la mise en place du "0 phyto", ce mode de gestion permet d’entretenir, plus aisément, de nombreux milieux : prairie, milieu humide, friche arbustive, talus, coteau, verger, boisement…

Paturage 2

© PATURE

3 partenaires ont travaillé à l’élaboration de ce projet : l’association Nord Nature Chico Mendès, le Centre Régional de Ressources Génétiques (CRRG) des Espaces Naturels Régionaux (ENRx) et Adalia 2.0, structure wallonne sensibilisant à la biodiversité.

Paturage 3

© PATURE

Les objectifs étaient d’accompagner les gestionnaires de sites engazonnés, les éleveurs, de communiquer auprès du grand public, de partager sur cette thématique, de préserver les races locales et de diminuer les produits phytosanitaires.

La plateforme apporte de l’aide et des conseils aux gestionnaires de sites ou aux éleveurs, en détaillant les différentes solutions possibles : la prise en charge par le propriétaire du site, la sous-traitance à une entreprise spécialisée ou une convention de collaboration avec un éleveur local.

Si vous possédez un site clôturé de 1 hectare minimum, comportant un point d’eau et un accès véhicule, alors connectez-vous sur la plateforme PATURE, pour gérer votre site en éco-pâturage !

Paturage 4     Paturage 5

 Paturage 6     Paturage 7

Et si on s’initiait à la lecture de paysage ?

le .

GNPV formation 2021 1

Apprendre pour mieux transmettre, tel est l’objectif de la formation Guide Nature Patrimoine Volontaire organisée par le Centre Permanent d'Initiatives pour l'Environnement (CPIE) "Villes de l’Artois". Les sessions qu’il propose abordent différentes thématiques liées à l’environnement et à l’éducation, dans le but d’animer des sorties ou des manifestations grand public dans le Pays d’Artois.

Samedi dernier, en présentiel, une session consacrée à la notion de lecture de paysage, était animée par les paysagistes du CAUE.

Cette journée de formation se déroule en deux temps. Une partie théorique aborde, le matin, des connaissances générales sur la thématique du paysage. Différents outils sont présentés (cartographies, photos aériennes, maquettes…). Les stagiaires manipulent ces outils et apprennent à chercher un vocabulaire spécifique pour parler de paysage ou d’architecture, notamment à travers une animation intitulée "le jeu des 7 familles".

GNPV formation 2021 2     GNPV formation 2021 3

L’après-midi, le second temps est consacré à des exercices in situ, dans les alentours du Mont-Saint-Eloi. Les stagiaires apprennent à s’orienter à l’aide d’une carte IGN et d’une boussole et à comprendre les grandes composantes d’un paysage à travers le dessin.

Le dernier exercice de la journée se fait en groupe : un stagiaire décrit, avec un vocabulaire précis, le paysage qu’il voit (cadre, plans, lignes, courbes, masse végétales, espace ouvert ou fermé…), les autres, de dos, dessinent en suivant les indications de l’observateur.

GNPV formation 2021 4     GNPV formation 2021 5

Un concours sur la ville pour les collégiens

le .

Impliquer les jeunes dans les réflexions sur la ville de demain est un enjeu primordial ! Mais comment les amener à porter un regard sur l’environnement qui les entoure, à le comprendre et à se sentir acteur de son évolution ?

Pour sa première édition du "Prix CAUE des urbanistes en herbe de l’Aisne", le CAUE de l’Aisne a proposé un concours d’arts plastiques intitulé "Ville d’aujourd’hui et de demain", ouvert aux collèges du département de l’Aisne.

L’objet de ce concours était la réalisation d’une frise collective (format imposé 2m x 1m) par chacune des classes participantes. À travers une œuvre collective, les élèves ont pu partager leur vision de la "ville" d’aujourd’hui et de demain, en fonction de leurs sensibilités.

Le jury, auquel a participé le CAUE 62, a pu observer, il y a quelques jours, les différentes réalisations des élèves et s’est prononcé sur les deux classes lauréates du concours.

Concours CAUE Aisne 1

En dépit des conditions mouvementées de ces derniers mois, les enseignants ont réussi à s’organiser et à mobiliser leurs élèves pour terminer leurs compositions. 6 classes concouraient dans la catégorie des 6ème/5ème et 5 classes dans la catégorie des 4ème/3ème. Au total, 751 élèves ont été impliqués dans la réalisation des œuvres.

Chaque œuvre était accompagnée d’une note expliquant la démarche, le parti pris, voire les techniques employées.

La décision du jury a été établie selon 4 critères : la pertinence de l’œuvre par rapport au sujet du concours, l’originalité de la réalisation, sa qualité, l’écriture et la pertinence de la note explicative.

De nombreuses idées ont été exploitées, faisant parfois émerger des propositions innovantes telles une "ville aérienne pour survivre" ou une ville créée à partir de "motifs biomorphiques".

Les techniques ou supports utilisés ont également fait preuve d’originalité avec par exemple une frise en monotype (procédé d'impression à l’encre sans gravure) ou un montage vidéo.

Les deux classes lauréates, les élèves du Collège Villard de Honnecourt de Fresnoy-le-Grand pour les 6ème/5ème et, dans la catégorie des 4ème/3ème, les élèves du Collège Le Nain de Laon, profiteront d’une sortie au Familistère de Guise courant mai.

Une belle aventure pour ces groupes d’élèves qui ont réfléchi ensemble sur leur ville de demain.

Concours CAUE Aisne 2

Les organismes qui pourraient vous aider :

Accessibilité :

- APF (Association des Paralysés de France)

- CEREMA (Centre d'Etudes et d'Expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement)

- MDPH du Pas-de-Calais (Maison Départementale des Personnes Handicapées)

 

Architecture :

- La Maison du Bois

- Groupe Torchis - Terre crue

 

Conseils :

- Banque des territoires

 

Eau :

VNF (Voies Navigables de France)

 

Eaux pluviales :

- ADOPTA (Association pour le Développement Opérationnel et la Promotion des Techniques Alternatives en matière d'eaux pluviales)

 

Ecologie :

- CD2E

 

Eco-construction :

- A Petits Pas

 

Energie :

- ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie)

- FDE 62 (Fédération Départementale d'Energie)

 

Environnement :

- CPIE Chaîne des Terrils

- CPIE Val d'Authie

- CPIE Villes de l'Artois

- ENRx (Espaces Naturels Régionaux)

 

Fleurissement :

- CNVVF (Conseil National des Villes et Villages Fleuris)

 

Foncier :

- EPF Nord - Pas-de-Calais (Etablissement Public Foncier)

 

Généralités :

- Association des maires

- Conseil Départemental 62 - MDADT (Maison du Département Aménagement et Développement Territorial)

- Parc Naturel Régional des Caps et Marais d'Opale

 

Patrimoine :

- ARARCO (Association Régionale pour l'Aide à la Restauration des Chapelles et Oratoires)

- Association Mémoires du Travail

- Campagnes Vivantes

- DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles)

- Espaces Fortifiés

- Fondation du Patrimoine

- Mission Bassin Minier

- UDAP du Pas-de-Calais (Unité Départementale de l'Architecture et du Patrimoine)

 

Paysagistes concepteurs :

- FFP (Fédération Française du Paysage)

 

Réglementation :

- DDTM (Direction Départementale des Territoires et de la Mer)

- MIQCP (Mission Interministérielle pour la Qualité des Constructions Publiques)

 

Tourisme - patrimoine :

- ADRT Pas-de-Calais (Agence de Développement et de Réservation Touristiques)