A propos du CAUE 62

le .

Le CAUE, Conseil d'Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnement, est un organisme départemental créé dans le cadre de la loi sur l'architecture du 3 janvier 1977. Il est chargé de promouvoir la qualité architecturale, urbaine, paysagère et environnementale, dans le respect du patrimoine, selon 4 missions : conseiller, accompagner, informer et sensibiliser, et former.

Composé d'architectes, de paysagistes et d'urbanistes, il s'attache à la sensibilisation des jeunes à leur cadre de vie et à les rendre acteurs de son devenir. Il accueille, depuis de nombreuses années, un enseignant missionné, afin de participer à la sensibilisation des scolaires, à travers différentes actions.

Le lancement de cette lettre, destinée aux enseignants et personnels d'éducation et d'orientation, a pour objectif d'alimenter vos réflexions et projets, en vous apportant des éléments de connaissances et des ressources sur nos champs de compétences.

Les Journées Européennes du Patrimoine : 15 ET 16 SEPTEMBRE 2018

le .

JEP 2018 1

© European Union

Cette année "les JEP" s’inscrivent dans le cadre de l’année européenne du patrimoine culturel 2018, l’art du partage. Le CAUE y sera de nouveau actif, avec :

  • L’exposition temporaire "Le Refuge de l'Abbaye d'Etrun et son contexte urbain" sur l’évolution du quartier et du bâtiment au fil du temps qui sera disposée en extérieur et visible en continu les deux jours.
  • La visite guidée "Un autre regard sur nos villages", au cœur du village d’Écourt-Saint-Quentin qui vous permettra de découvrir le patrimoine architectural du 18ème et 19ème siècle du village.

JEP 2018 2          JEP 2018 3a

 

Plus de détails sur le site : Journées Européennes du Patrimoine.

Ventilation naturelle : une alternative prometteuse

le .

ventilation 1

La crise énergétique a provoqué des changements importants dans la conception et la rénovation du bâti (neuf ou ancien). Des interventions se sont généralisées (l’isolation, l’étanchéité à l’air, l’utilisation systématisée du chauffage central, etc.).

Ces changements, réalisés sans une ventilation adéquate, ont aggravé les problèmes de condensation et de moisissures, suscitant quelques inquiétudes quant à la qualité de l’air intérieur. L’importance d’une bonne ventilation pour un équipement public ou une habitation ne fait donc plus de doute ; c’est une exigence fondamentale pour obtenir un climat intérieur de qualité.

ventilation 2Les systèmes de ventilation standard sont souvent complexes, peu esthétiques, volumineux, et donc difficiles à intégrer. En outre, ils dépendent d’un fonctionnement électronique ou mécanique qui peut connaître des pannes, ce qui induit un certain coût d’entretien pour maintenir une qualité de l’air optimale.

Des solutions alternatives, esthétiques, adaptées au patrimoine ancien (tout comme aux constructions neuves) existent. Le CAUE 62 vous présente quelques pistes :

La VENTILATION naturelle : une alternative sous-estimée…

… qui peut valoriser le patrimoine ancien !

La ventilation naturelle est une alternative facilitante, reposant sur des principes de physique élémentaire : c’est-à-dire la gravité, l’élévation des courants d’air chaud, etc. Le bâti ancien dispose souvent de conduits de foyers de cheminées inutilisés, propices à exploiter ces principes élémentaires.

ventilation 3

 

Souvent, ces cheminées ne sont plus entretenues faute d’usage. Il apparaît alors des infiltrations, voire des dégâts plus importants, ce qui motive parfois leur arasement. Pourtant, leur importance était primordiale à l’époque de leur construction ; elles ont souvent fait l’objet d’un soin esthétique tout particulier et font partie intégrante d’un ensemble esthétique harmonieux.

Ces conduits peuvent potentiellement trouver une seconde vie en étant réutilisés pour extraire l’air vicié avec un entretien très limité. Cela permet d’éviter la création de "pieuvres" de gaines mal adaptées tout en redonnant un usage à ces cheminées maçonnées.

ventilation 8a

Il existe des solutions combinant ventilation naturelle (telles que dans le bâti ancien) et régulations hygroréglables (avec des matériaux innovants) mettant à profit les propriétés des tissus polyamides qui se modifient sous l’effet de l’humidité ambiante et actionnent ainsi l’ouverture de volets. Ils ont la propriété de s’allonger lorsque l’humidité augmente dans l’air et de se raccourcir lorsque l’air s’assèche.

ventilation 4a     ventilation 5a

En valorisant cela dans un système global (articulant des entrées et des extractions d’air) et facile à intégrer esthétiquement, le renouvellement d’air s’effectue naturellement en fonction du taux d’humidité dans l’air et limite efficacement les déperditions thermiques. Ainsi, plus l’humidité au sein du bâtiment est importante, plus il est ventilé.

Dans tout projet, une réflexion en amont est nécessaire pour intégrer la ventilation dans la conception globale. Elle contribue ainsi à la qualité architecturale de l’ensemble, en cohérence avec les enjeux du projet.

Le CAUE 62 se tient à votre disposition pour vous accompagner dans cette démarche.

ventilation 6a          ventilation 7a

"Gare à l’écoquartier" : des lycéens à l’écoquartier de Méricourt

le .

Mericourt 1     Mericourt 2

Comment sensibiliser les élèves au développement durable, et les amener à décrypter les enjeux des écoquartiers ?

Tel était l’objectif du projet mené par des jeunes du lycée François Hennebique de Wingles, autour de leur professeur d’Histoire-Géographie, Bertrand Usaï, pendant près de 2 ans. Ce travail s’est finalisé le 19 mai 2018 à Méricourt par une journée de présentation et d’échanges intitulée « Gare à l’écoquartier ». Cette manifestation était dédiée au développement durable, à travers l’évocation de cet écoquartier en devenir.

Le CAUE était mobilisé pour cette journée. Il a participé à la table ronde organisée autour de Monsieur Baude, maire de Méricourt, l’aménageur et la maîtrise d’œuvre du projet notamment. Au programme, la présentation du projet d’écoquartier de Méricourt et, plus largement, des échanges sur l’avenir des écoquartiers.

La question posée était : Ecoquartier, effet de mode ou nouvelle forme durable de structuration de l’espace urbain ? Pour ce quartier méricourtois, organisé en trait d’union entre la partie historique de la commune et les quartiers miniers, ce rôle de polarité est évident. Une découverte du site et un moment convivial devant l’espace culturel « la Gare » ont été l’occasion de prolonger le débat et de clore agréablement cette journée dédiée au développement durable.