Un patrimoine qui vit… des villages qui s’animent !

le .

Plus qu’un label dédié aux bâtiments anciens, Village Patrimoine© encourage l’animation autour du patrimoine et le lien social. Une manière de faire vivre le patrimoine et d’avoir un regard plus global sur l’évolution du village.

Le CAUE a participé au jury Village Patrimoine© organisé par l’Office de Tourisme 7 Vallées Ternois. Les membres du jury ont parcouru 18 communes avec les élus et les personnes en charge de l’animation du patrimoine au sein des villages candidatant au label ou à son renouvellement.

Village Patrimoine 6 Dépendances à Willencourt

Village Patrimoine 7 Habitation au centre du village de Noeux-les-Auxi

Village Patrimoine 8 Eglise de Buire-au-Bois

Village Patrimoine© est une action créée par le Pays de la Baie du Mont-Saint-Michel (Normandie, Manche) en 2003, étendue par la suite à certains territoires des Hauts-de-France, puis reprise en 2018 par l’association nationale créée pour l’occasion. "La principale caractéristique de ce label est son indissociable lien avec la ruralité. Destiné aux petites communes rurales, cet outil de développement local doit permettre aux communautés villageoises de monter des projets fédérateurs autour de la connaissance, la sauvegarde et la valorisation de leur patrimoine matériel et immatériel. Les communes labellisées portent en particulier attention à tout projet architectural, urbain ou paysager dans le but de conforter l’authenticité et la qualité de leur cadre de vie. Par ailleurs, la marque Village Patrimoine© labellise des villages qui forment des réseaux locaux appartenant à un même territoire. La gestion locale d’un réseau Village Patrimoine© s’appuie sur une structure relais de proximité…".

Village Patrimoine 9 Voyette à Douriez

Village Patrimoine 10Restitution des vestiges de la maison des plaidoiries de Mouriez

Village Patrimoine 11
Jeu de quilles traditionnel à Mouriez

Des coins nature à découvrir ou redécouvrir

le .

Les espaces de biodiversité sont très présents sur le territoire du Parc naturel régional des Caps et Marais d’Opale. Ils peuvent prendre différentes formes et être gérés selon des principes propres à chacun. Souvent accessibles au grand public, ils permettent de sensibiliser à la faune et à la flore locale, ainsi qu’à des modes de gestion plus naturels.

Les vergers conservatoires de Crémarest sont gérés par une convention partenariale entre le Parc, la commune et le Centre Régional des Ressources Génétiques, dont la mission est la sauvegarde et la valorisation des espèces végétales et animales cultivées ou domestiquées. On retrouve, dans ces vergers, des collections de pommiers, poiriers et pruniers. L’entretien des parcelles se fait par éco-pâturage ovin ou bovin.

Biodiversite PNR 2Les vergers conservatoires de Crémarest entretenus par des vaches

Le coin nature d’Hardinghen a été réalisé en partenariat avec Eden 62 et la municipalité. Zone humide à l’origine, l’intervention a été minime pour préserver la faune et la flore en place : des barrières boulonnaises permettent d’entrer sur le site dans lequel un cheminement permet de déambuler. La nouvelle mare permet l’accueil des amphibiens, les prairies sont pâturées par des moutons et du mobilier facilite l’observation de la nature. Les plantations d’essences locales participent à la bonne intégration de l’aménagement.

Biodiversite PNR 1La plateforme d’observation de la faune et de la flore à Hardinghen

Biodiversite PNR 3La mare du coin nature d’Hardinghen

À Bainghen, une démarche participative a permis aux habitants de proposer des projets d’aménagement pour des parcelles regroupant de l’habitat de loisirs. La commune a pu acheter, avec l’aide de l’Établissement Public Foncier (EPF), certaines de ces parcelles et inscrire sa démarche dans le cadre de l’appel à projets Partons 2.0 initié par le Parc. Aujourd’hui, un espace de jardin partagé regroupe une serre, des carrés potagers et du mobilier. D’autres zones accueillent un rucher pédagogique, des vergers et du pâturage.

Biodiversite PNR 4Le jardin partagé de Bainghen

Le 23 septembre dernier, le Parc a organisé une visite de cinq coins nature sur son territoire. Ouverte aux partenaires de la plateforme Ingénierie 62, tels que le CAUE, les agences d’urbanisme, les techniciens du Département…, cette journée a permis de découvrir des sites aménagés récemment ou depuis plusieurs années.

Biodiversite PNR 5

Le muret de pierre sèche accueille une faune et une flore particulière à Colembert

Biodiversite PNR 6

Le pâturage près de l’église de Bellebrune

Si vous souhaitez découvrir les autres coins nature, vous pouvez contacter le Parc au 03 21 87 90 90.

Bonnes visites !