Sensibiliser à la réhabilitation thermique des logements dans les Campagnes de l’Artois

le .

Réhabiliter thermiquement son logement pour faire des économies d’énergie et limiter le réchauffement climatique, cela ne s’improvise pas ! Surtout si c’est du bâti ancien, dont les murs sont composés de matériaux avec des caractéristiques hygrothermiques spécifiques !

Pour en discuter avec les habitants du territoire, le Guichet Unique de l’Habitat de la Communauté de Communes des Campagnes de l’Artois proposait un temps d’échanges sur le sujet, animé par sa conseillère France Rénov' et une architecte du CAUE, le mardi 3 mai 2022, à l’Hôtel Communautaire à Avesnes-le-Comte.

Les financements possibles et les écogestes pour faire des économies d’énergie au quotidien ont également été présentés.

Cette intervention s’inscrivait dans le cadre d’une semaine du développement durable intitulée "PASSEZ AU DURABLE" organisée par l’intercommunalité dans le cadre de son Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET). "PASSEZ AU DURABLE" avait pour objectif de sensibiliser le plus grand nombre de personnes aux enjeux du développement durable et de favoriser les changements de comportements.

Vous aussi, vous avez un Guichet Unique de l’Habitat près de chez vous pour vous conseiller, vous accompagner dans vos démarches, vous aider à identifier les enjeux de votre projet, les partenaires, les financements, les techniques de mise en œuvre les plus adaptées, les professionnels, etc.

Guichet Unique de l’Habitat

France Rénov' : le service public de rénovation de l'habitat

Rehab thermique CCCA

Marchons sur le Canal Seine Nord Europe

le .

Connaissez-vous le projet de Canal Seine Nord Europe ?

Le week-end du 7-8 mai, le CAUE était présent aux randonnées éphémères organisées par la Société du Canal Seine Nord Europe à destination des habitants du territoire, à Aubencheul-au-Bac et Ruyaulcourt.

CSNE 1

Ces balades commentées ont été l’occasion de discuter, au soleil, de ce projet monumental qui devrait voir le jour dans quelques années. 107 km de long, 7 écluses (pouvant atteindre jusqu’à 40 mètres de haut), des systèmes intégrés d’économie d’eau, des dépôts de terre, ainsi que toute la logistique économique et touristique qui y sera liée, font de ce projet un vecteur colossal de la transformation du territoire.

CSNE 2     CSNE 3

Tout au long du parcours, des points d’arrêt, animés par la Société du CSNE ou par le CAUE, ont permis à environ 70 personnes d’imaginer ce que ce projet, et les années de chantier qui y sont liées, auront comme conséquences sur ces paysages habités et arpentés.

CSNE 4     CSNE 5      CSNE 6

Une prise de conscience difficile, tant le rapport d’échelle de ce projet est éloigné de notre quotidien. De nouvelles manifestations et rencontres, telle que le 2 juillet à Bourlon, permettront de poursuivre ce travail et de renforcer les liens entre le CAUE et la Société du CSNE !

Affaire à suivre… !

CSNE 7     CSNE 8