Coups de coeur du Centre de Ressources

Le bassin minier en devenir

le .

Le Bassin minier est inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis juin 2012, en tant que "paysage culturel évolutif et vivant". Ce vaste territoire présente de multiples facettes et des trésors techniques et architecturaux issus de 3 siècles d’exploitation minière.

Il s’agit de 4000 hectares de paysages abritant 353 biens remarquables inscrits au Patrimoine Mondial, soit des ensembles patrimoniaux et paysagers comprenant, à la fois, des sites d’exploitation et des quartiers d’habitat minier. Les terrils et chevalements figurent parmi ces éléments.

Bassin minier 1

La réalité de ce territoire est bien loin de l’image sombre souvent véhiculée à son sujet. Il regorge d’éléments d’une grande diversité, tant dans les paysages que dans le bâti, qui révèlent une qualité architecturale parfois surprenante. La cité minière évolue au fil des années passant du barreau de corons, à la cité pavillonnaire puis à la cité jardin, dans laquelle chaque compagnie se distingue dans son style et son offre en équipements collectifs.

Depuis plusieurs années, le Bassin minier s’est engagé dans une nouvelle dynamique de territoire, tout en préservant son intégrité et son authenticité. Quelques exemples illustrent cette évolution et les nouveaux usages de ces lieux, autrefois, dédiés à l’extraction du charbon : la base 11/19 à Loos-en-Gohelle (62), le site du 9-9 Bis à Oignies (62), la Cité des électriciens à Bruay-la-Buissière (62), le Parc des îles à Drocourt (62), le site de Wallers-Arenberg (59), la Cité Bruno à Dourges (62).

Le 7 mars 2017, a été signé l’Engagement pour le renouveau du bassin minier (ERBM), un programme ambitieux, sur dix ans, qui vise à accomplir la métamorphose du territoire, pour améliorer les conditions de vie de ses habitants et pour lui redonner du dynamisme et de la fierté. Il implique l’État et les collectivités locales : la région Hauts-de-France, les départements du Nord et du Pas-de-Calais, ainsi que huit intercommunalités, allant de Béthune à Valenciennes.

Pour le Pas-de-Calais, il vise à améliorer les conditions de vie de 650 000 habitants. L’objectif vise à doubler le rythme de réhabilitation des logements en faisant des rénovations des cités minières un levier d’emploi et d’innovation. Améliorer les conditions et le cadre de vie des habitants des cités minières est l’une des priorités de l’engagement.

L’aménagement d’espaces publics, de lieux de mémoire, l’amélioration d’une dizaine d’équipements sportifs ou des travaux d’infrastructures permettront de faciliter la mobilité des biens et des populations, de favoriser la transition énergétique et de garantir la réussite de ce renouveau.

Bassin minier 2

Un appel à projets pour la rénovation des cités minières (18 sur le département du Pas-de-Calais et 35 sur l’ensemble du bassin minier) a été lancé auprès des entreprises pour lancer ce chantier de rénovation qui devrait générer plus de 2 millions d’heures d’insertion sur 10 ans (soit 200 000 heures par an).

En savoir plus :

Bassin minier Nord-Pas de Calais patrimoine mondial

Mission Bassin Minier

Cités minières pilotes. Bassin minier Patrimoine mondial

  visuel news no 11 visuel news no 10 visuel news no 9
   360° - L'actualité du CAUE 62
N° 11 - Décembre 2018
360° - L'actualité du CAUE 62
N° 10 - Novembre 2018 

360° - L'actualité du CAUE 62
N° 9 - Octobre 2018

 visuel news no 8  visuel news no 7 visuel news no 6 visuel news no 5
360° - L'actualité du CAUE 62
N° 8 - Septembre 2018 

360° - L'actualité du CAUE 62
N° 7 - Juillet 2018

360° - L'actualité du CAUE 62
N° 6 - Juin 2018

360° - L'actualité du CAUE 62
N° 5 - Mai 2018

visuel news no 4 visuel news no 3 visuel news no 2 visuel news no 1

360° - L'actualité du CAUE 62
N° 4 - Avril 2018

360° - L'actualité du CAUE 62
N° 3 - Mars 2018

360° - L'actualité du CAUE 62
N° 2 - Février 2018

360° - L'actualité du CAUE 62
N° 1 - Janvier 2018

Acier Corten

le .

Matériau utilisé pour une partie des façades du Métaphone, l'Acier Corten présente une surface à l'aspect rouillé.

Il s’agit d’un acier sur lequel se forme une couche auto-protectrice (appelée patine) qui le protège de la corrosion atmosphérique. Cette caractéristique est obtenue par l'ajout d'un certain nombre d’alliages tels que le cuivre, le chrome, le nickel et le molybdène.

Les nuances de teintes de la patine évoluent dans le temps et sont obtenues à l’air libre.

Utilisé dans l’architecture ou les projets d’aménagement, il apporte une touche contemporaine et s’associe aisément au patrimoine et tissu bâti traditionnel.

acier corten

Parc d’activités EuraTechnologies, Lille
Aménagement d’espaces publics (Céline Leblanc - Axel Venacque)

L'éducation à l'architecture, à la ville et aux paysages. Outils et actions conçus par les CAUE

le .

Education a l architecture

Cette publication présente, sous forme de fiches de cas, des retours d'expériences de sensibilisation à l'architecture, à l'urbanisme et à l'environnement, présentés à l'occasion du 1er Forum national sur les outils, actions et compétences éducatives du réseau CAUE et recensés lors de l’année scolaire 2012/2013. Principalement destinés au jeune public en milieu scolaire, mais pas seulement, les outils et actions sont classés en trois catégories : interventions directes auprès des jeunes, construction d'outils éducatifs, organisation de formations. S'adressant aux professionnels de l'architecture, de l'urbanisme et de l'environnement, de la culture, de l'animation, de l'éducation et aux responsables territoriaux qui mènent ou suscitent des projets de sensibilisation auprès de publics variés, cette publication a pour objectif de favoriser les échanges et de donner l'envie et les moyens d'entreprendre des actions vers le jeune public.

Signature d’une convention Etat/URCAUE Hauts-de-France

le .

Le mardi 9 octobre dernier, Monsieur Michel LALANDE, Préfet de Région, et Madame Bernadette VANNOBEL, Présidente de l’URCAUE Hauts-de-France, ont procédé à la signature de la première convention cadre Etat/URCAUE Hauts-de-France.

Ce partenariat vise en priorité à faciliter l’accès de tous les publics à l’architecture.

Convention Etat URCAUE

Centre-de-Documentation-livres Centre-de-Documentation-expositions Centre-de-Documentation-publications Centre-de-Documentation-periodiques

Prendre un RDV :

Contactez le Centre de Ressources via notre formulaire de contact ou par téléphone au : 03.21.21.65.65