Coups de coeur du Centre de Ressources

On aime, on partage

le .

NantesUn parcours de fresques dans la ville de Nantes

La Ville de Nantes a souhaité laisser des espaces de liberté aux graffeurs, des espaces où ils peuvent laisser libre cours à leur créativité.

Parade, Balade et Distorsion est un projet en mouvement développé par les dessinateurs et muralistes nantais Ador & Semor. Il voit le jour au cours de l’été 2016, sous la forme d’une exposition présentée à l’Atelier Alain Lebras, dans le cadre du Voyage à Nantes. On y découvre, en dessins et en volumes, un univers burlesque et grinçant, peuplé de personnages désireux de courir le monde. Comme le point de départ d’une longue traversée, l’exposition sort de sa coquille un an plus tard, passe de l’atelier à l’extérieur et migre sur les murs de la ville et ses alentours. La présence des artistes suscite la curiosité des passants, rend possible les échanges en tous genres et donne naissance à une série d’oeuvres collectives chargées d’histoires. Au contact des habitants, les personnages hauts en couleurs d’Ador & Semor voyagent de mur en mur et laissent une trace de leur passage en questionnant le rapport entre mobilité et espace public.

Découvrez le carnet de voyage sur : Art contemporain, Street Art.

 

CopenhagueLe quartier de Christiania à Copenhague

Christiania (Fristaden Christiania — "Ville libre de Christiania" en danois) est un quartier de Copenhague, au Danemark, sur le terrain de l'ancienne caserne de Bådsmandsstræde. Fondée par un groupe de squatters, de chômeurs et de hippies, l'autopro-clamée "ville libre de Christiania" a fonctionné comme une communauté intentionnelle autogérée de septembre 1971 à juin 2013. En 2003, la cité comptait près de 1 000 habitants sur 34 hectares, possédait sa propre monnaie et toutes sortes d'activités culturelles et sportives, ainsi qu'un vaste espace agricole. 10 ans plus tard, après la reprise en main administrative et la privatisation partielle, Christiania ne s'étend plus que sur 7,7 hectares et a perdu 200 habitants. Christiania est aujourd’hui devenu une attraction touristique avec jusqu'à un million de visiteurs par an, avec de beaux exemples de street art.

https://www.monpetitnuage.com/copenhague-christiana/

 

LilleRando Street-art à Lille

Elle emmène le promeneur à la découverte des endroits où les street artistes et graffeurs s’expriment à Lille.

Lille est devenue, en effet, en quelques années, une véritable galerie d’art à ciel ouvert. Branchée, décalée et passionnante, cette randonnée urbaine paraît inédite car elle permet de découvrir l’art mural contemporain de cette ville.

Vous déambulerez librement à la découverte des œuvres de la capitale des Flandres, en partant de la Gare Saint Sauveur.

Pour retrouver la carte du parcours : https://www.goodmorninglille.org

De même, le Collectif RENART de Street Art lillois, en plus d’organiser des visites sur le thème Street Art, est surtout l’instigateur de la BIAM (La Biennale Internationale d’Art Mural) dont la 5ème édition aura lieu en 2021.

L’idée est de réunir des artistes internationaux et locaux afin d’habiller les rues de Lille.

Biam-npdc.blogspot.com

Veni, Vidi, Vinci. L’art urbain face au génie

le .

Thématique de l'exposition : Art contemporain

Exposition temporaire, tout public

Du 8 novembre 2019 au 19 avril 2020

Fluctuart, Centre d’art urbain, Pont des invalides - Port du gros caillou - Paris 7ème

Veni Vidi Vinci

"A l’occasion des 500 ans de la disparition de Léonard de Vinci, 20 artistes internationaux issus de l’art urbain lui rendent hommage dans le premier centre d’art urbain en France.

De Florence à Milan, du Château d’Amboise au Louvre jusqu’au palais de Buckingham et partout en Europe, les hommages au maître se succèdent.

A travers une exposition inédite, Fluctuart propose de redécouvrir Léonard de Vinci, l’homme d’esprit, à la fois artiste, scientifique, ingénieur, inventeur, anatomiste et peintre à travers le regard de 20 artistes internationaux issus de l’art urbain.

Un line up exceptionnel a été réuni pour cette occasion :

ANDREA RAVO MATTONI • BLUB • BOM.K • CLET • FAITH 47 • JULIO AYANA CABANDING • LEK & SOWAT • LOGAN HICKS • MADAME • NICK WALKER • OKUDA • OZMO • PANG • SPEEDY GRAPHITO • SWOON • SYLVAIN RISTORI • VLP • YZ • ZEVS • 13 BIS

Entre installations in situ, prêts et commandes, les artistes prennent possession des lieux à travers différentes techniques : installations monumentales, peinture, pochoir, collages…

Une occasion exceptionnelle pour le visiteur de redécouvrir les grands thèmes du maitre à travers 4 sections : La pensée en mouvement – Le chef d’œuvre iconique – L’homme au centre de l’univers – La question du mur.

Une exposition qui fera écho à l’exposition exceptionnelle de Léonard de Vinci au Louvre du 24 octobre 2019 au 24 février 2020."

Plan radioconcentrique

le .

Des communes de taille variable se sont développées en plan radioconcentrique, organisé en cercles concentriques, du centre à la périphérie.

Cette organisation propose deux types de voies de circulation : les boulevards qui permettent la communication circulaire et correspondent, le plus souvent, pour la première ceinture, aux anciens remparts de la ville ; et les avenues qui forment les rayons reliant le centre, marqués par des rues étroites, à l’extérieur de la commune.

Particulièrement développé au Moyen-Age, le centre concentre les éléments générateurs de la commune (église, forteresses, place de marché…). Les rues rayonnent depuis la place centrale et aboutissent, pour certaines, à des portes fortifiées. Ainsi composé, le centre est protégé par les habitations en cas de siège.

Plan radioconcentrique

La Station de Stella Plage

le .

La création de Stella Plage, quartier balnéaire de Cucq, remonte du début du XXème siècle. Sa construction a débuté au lendemain de la Première Guerre Mondiale, bien que pensée quelques années auparavant. En 1914, le plan de lotissement est élaboré et dessiné par Charles PLUMET, architecte en chef des expositions des Arts Décoratifs de Paris.

Il est fondé en 1921 sur un espace dunaire planté de pins, suite à une diminution budgétaire, par les promoteurs Labrasse et Poulain, grâce à la mise en place de l’Association syndicale libre des propriétaires de Stella Plage.

D’une forme atypique en étoile, il tire son nom de "stella", qui signifie étoile en latin.

Stella Plage

Constituant l’un des plus grands lotissements de France de l’époque, il est devenu aujourd’hui une station balnéaire très fréquentée.

Ce plan en forme d'étoile est composé de voies rayonnantes et concentriques divisées en trois parties (selon la topographie du terrain) par les boulevards Poulain et de Berck :

  • une partie située à l'ouest du boulevard de Berck, tournée vers la mer,
  • une seconde partie, située entre les deux boulevards, réservée au parc et à son lac,
  • une troisième partie, à l'est du boulevard Poulain, composée de voies sinueuses qui ne respectent plus le rayonnement étoilé du front de mer.

Une zone reste en marge de cette composition tripartite : les Pelouses, large bande gazonnée.

Le plan de lotissement de 1914 est approuvé et déposé en 1925.

Des villas balnéaires aux styles éclectiques s’alignent rigoureusement autour du plan en étoile, à la géométrie angulaire. Les façades d’influence parfois anglo-normande présentent des toitures complexes auxquelles s’ajoutent de éléments de décoration et pans de bois.

La Seconde Guerre Mondiale fait de nombreux ravages, puisque seule une petite dizaine de villas est encore debout après le conflit, et deux seulement demeurent intactes.

Aujourd’hui, Stella Plage reste un lieu de villégiature aux atouts urbains.

Repères pédagogiques

le .

En classe de sixième (cycle 3) par exemple, voici quelques démarches et contenus d’enseignement :

Habiter la ville de demain

Niveau : 6ème

Mot(s)-clé(s) : habiter - prospective territoriale - métropole - ville intelligente - développement durable

Cette séquence a pour but de penser la ville du futur : par une initiation à la prospective territoriale, les élèves comprennent les grands défis des métropoles d’aujourd’hui, s’approprient l’existant et raisonnent sur des notions de géographie : l’habiter, le développement durable.

Place dans les programmes

  • Cycle 3, 6ème, géographie, thème 1 : "habiter une métropole".
  • Sous-thème 2 : "habiter la ville de demain".

Démarches et contenus d'enseignement

Les élèves sont invités à imaginer la ville du futur : comment s’y déplacer ? comment repenser la question de son approvisionnement ? quelles architectures inventer ? comment mieux vivre ensemble ? Le sujet peut se prêter à une approche pluridisciplinaire.

Objectifs de contenu

Cette séquence s'inscrit dans l'étude de "l'habiter". Il s'agit de réfléchir à la pratique des lieux, qui varient en fonction des importantes mobilités et des intentions différentes de ses "habitants", pour y résider, travailler, consommer, se divertir, se déplacer… Par leur pratique quotidienne, intermittente ou occasionnelle, ils les modifient en profondeur. L'habiter est la notion centrale enseignée en 6e, mais aussi le fil conducteur de tout le cycle 3, et donc des programmes de géographie depuis le CM1.

La séquence est aussi une initiation à la prospective territoriale, dimension plus nouvelle dans les programmes. Elle consiste non pas à prévoir l'avenir mais à envisager la possibilité d'un développement urbain plus durable. Comme avec la notion d'habiter, elle inclut une dimension citoyenne car elle réconcilie l'habitant avec un territoire dont il est acteur. Elle peut donc intégrer le parcours citoyen de l'élève. Là encore, cette partie du programme de 6e fait le lien avec le "mieux habiter" et l'écoquartier, deux thèmes étudiés en CM2.

La séquence propose d’approfondir des contenus précédemment étudiés depuis le cours moyen et surtout dans le 1er sous-thème sur les métropoles et leurs habitants :

  • les modes d’habiter et de "co-habiter" : se loger, se déplacer, travailler, visiter, consommer, s’approprier l’espace selon son groupe social, ses origines, son travail, sa mobilité...,
  • les problèmes et contraintes dus à la forte densité urbaine et à la cohabitation de ses divers habitants (résidents, migrants pendulaires, touristes, usagers occasionnels).

Problématique

Comment la ville du futur pourra-t-elle améliorer la vie de ses habitants ?

Déroulé complet de la séquence disponible ci-dessous :

https://www.ac-paris.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2016-05/la_ville_de_demain_deroule_complet.pdf

Ressources

Raconte ta ville - Un monde durable

Pour 2019-2020, l’opération "Raconte ta ville" propose un défi : réaliser un webdoc avec sa classe, sur une des thématiques suivantes : alimentation, biodiversité, climat, patrimoine, ville de demain.

https://www.reseau-canope.fr/raconte-ta-ville/accueil.html

Pour en savoir plus :

https://eduscol.education.fr/cid72729/moteur-de-recherche-du-portail-eduscol.html?cx=015736019646580121802%3Ajyr7ihhj5ui&cof=FORID%3A10&ie=ISO-8859-1&q=site:eduscol.education.fr%20la%20ville%20de%20demain

Le Grenoble Street Art Fest est un festival d'art urbain qui se déroule depuis 2015 à Grenoble et son agglomération.

Filmographie

2010, Faites le mur !, documentaire réalisé par Banksy sur l'artiste Thierry Guetta

Centre-de-Documentation-livres Centre-de-Documentation-expositions Centre-de-Documentation-publications Centre-de-Documentation-periodiques

Prendre un RDV :

Contactez le Centre de Ressources via notre formulaire de contact ou par téléphone au : 03.21.21.65.65