Cour de récréation : un cas d’école !

le .

Photo 1 Cour St Omer

Les cours d’école sont de véritables lieux de vie, des espaces de respiration, d’éducation à l’environnement, d’épanouissement, de jeu…

Les municipalités sont de plus en plus confrontées aux problématiques des cours d’école trop minérales, trop chaudes (îlot de chaleur), peu attractives, mal agencées ou difficiles à entretenir. D’ailleurs les conseils aux collectivités délivrés par le CAUE sur ce sujet sont en augmentation.
Dans le cadre de ces conseils, le CAUE a donc proposé aux collectivités qui le souhaitaient de venir découvrir le projet réalisé à l’école Montaigne de Saint-Omer.

Photo 2 Cour St Omer

Présentation du programme Cool towns par l’Agence d’Urbanisme et de Développement Pays de Saint-Omer

Accompagnée par l’Agence d’Urbanisme et de Développement Pays de Saint-Omer, la municipalité s’est engagée dans le programme Interreg « Cool towns » de septembre 2020 à avril 2023. Cool towns vise à proposer des aménagements limitant les îlots de chaleur et le stress thermique dans les villes moyennes. Ce programme a permis à la ville de Saint-Omer de repenser l’aménagement de la cour de l’école Montaigne, située en cœur de ville, identifié comme un secteur de vulnérabilité.

 

Photo 8 Cour St Omer

Changement de l'ensemble du revêtement de sol                          Récupérateur d'eau de pluie

Photo 4 Cour St Omer

Plantation d’arbres et création d’un chemin en stabilisé

 

La cour, anciennement traitée avec un revêtement bitumineux, a été requalifiée en partie avec des pavés à joints engazonnés, afin d’infiltrer une partie des eaux de pluie. Des arbres ont été plantés pour apporter de l’ombrage et de la fraîcheur en période estivale sur l’espace public et à l’intérieur de l’école. Des récupérateurs d’eau de pluie, connectés aux gouttières facilitent l’arrosage des carrés potagers développés par les classes.

Le projet a aussi permis la requalification des abords de l’école (rues de Cassel et d’Hazebrouck). Les accès à l’école ont été valorisés et sécurisés par l’aménagement de parvis, la suppression d’une partie du trafic des voitures, la création de noues végétalisées.

Photo 9 Cour St Omer

Requalification de la rue de Cassel                              Valorisation de l'entrée de l'école et mise aux normes de l'accessibilité

 

Au total, c’est la résistance au stress thermique de 2800 m² qui a été améliorée en cœur de ville de Saint-Omer. L’impact du projet est positif puisqu’il a favorisé la désimperméabilisation des sols et la gestion durable des eaux de pluie, il a amélioré le cadre de vie des habitants, a permis la végétalisation de certains secteurs avec le développement de la biodiversité, le tout en animant un processus de concertation.

Lien : https://www.cooltowns.eu/fr/

 

« Partager pour mieux innover »

le .

Beau programme pour les Universités d’Été 2023 du réseau des CAUE !

UE1

 

Près de 250 professionnels des CAUE de toute la France, réunis cet été à Strasbourg : cela donne matière à partager et découvrir des pratiques et projets inspirants !

UE10 

UE11
 

Une thématique pour ces rencontres : SOBRIETE

« Architecture, Urbanisme, Environnement et Paysage qui constituent des « sujets » historiques pour les CAUE, sont autant de matières vivantes et de leviers puissants pour penser avec bienveillance le débat de la sobriété pour se projeter et agir. Il y a lieu de réussir à concilier progrès technique et écologie, pour faire rimer ruralité et mobilité, patrimoine et modernité, habitat et biodiversité. La nécessité de réinterroger notre rapport au sol, à l’eau et plus largement à l’ensemble des ressources naturelles s’impose.

Présents depuis 45 ans dans les territoires, les CAUE sont en prise directe avec ces problématiques et les changements en cours. Ils stimulent à l’échelle départementale ou plus locale des démarches et des pratiques de terrain innovantes et trop peu connues, à la recherche du « bon » jeu d’acteurs, en partenariat avec les institutions, les professionnels, les élus communaux, intercommunaux, urbains ou ruraux.

Les dynamiques en cours et cette richesse des pratiques ont amené le réseau des CAUE à se rencontrer lors des université d’été les 5, 6 et 7 juillet 2023, à Strasbourg, afin de partager collectivement ces enjeux.

Au travers de visites, d’ateliers, de débats et de moments de convivialités, les universités d’été ont été l’occasion d’échanger et de voir comment, dans chaque structure, nous pouvons interroger nos approches et nos pratiques via deux séries d’ateliers sur nos pratiques ou thématiques.

Dessiner un futur collectif et le partager, c’est porter un regard optimiste et bienveillant sur notre avenir et celui de nos territoires. Un défi ambitieux au service de tous les publics, qui porte en lui la vertu de tous nous rassembler. »

 

Sources, détails des ateliers et des partages d’expériences :

https://www.caue-alsace.com/les-universites-dete-des-caue-2023/ 

 

UE12

Image2

 

Plein les yeux pour la journée d’équipe à Neufchâtel-Hardelot !

le .

0 équipe 2

Composée de forêts, d’espaces agricoles mais aussi de 20 hectares de plage, la ville de Neufchâtel-Hardelot allie le village de Neufchâtel et la station balnéaire d'Hardelot. Depuis plus de 10 ans, elle fait appel au CAUE pour être accompagnée dans différents projets d’envergure : le centre culturel, le cimetière paysager, la place Eustache, etc.

Fort de ce partenariat, le CAUE a choisi d’y faire une journée d’équipe le 29 juin : l’occasion de parler de ces différents projets avec Mme Juilien-Peuvion, maire de la commune et M. Vansuyt, directeur des services techniques.

Le centre culturel, réalisé par l’agence MV2 Architectes, a pris place dans les anciens locaux de la Poste. Le bâtiment totalement réhabilité s’est vu doté d’une isolation par l’extérieur, lui donnant une nouvelle enveloppe et une identité d’équipement public structurant. Il accueille l’école de musique, une salle de danse mais aussi des résidences d’artistes, des expositions, des conférences ou encore des spectacles.

 

journee equipe 2023 46

Photos CAUE 62

 

La visite s’est poursuivie au cimetière paysager, extension du cimetière ancien, aménagé avec des allées en béton PMR et diverses plantations (réalisées par le bureau d’études V2R).

journee equipe 2023 47

Photos CAUE 62

 

La matinée s’est terminée dans la nouvelle base de glisse, située en front de mer. Réalisée par les architectes de l’atelier 204. Sa conception et sa volumétrie résolument simple, jouent avec des formes arrondies (résistant bien aux intempéries). L’architecture de la base de glisse entre en résonnance avec le paysage et les éléments qui l’entourent.

journee equipe 2023 48 

journee equipe 2023 07

Photos CAUE 62

 

L’après-midi s’est poursuivie avec la visite du marais de Condette, avec un guide d’Eden62. Le lac des miroirs est classé Réserve Naturelle Régionale, il abrite une grande diversité de milieux naturels humides. Ce marais boisé assure la liaison écologique entre les forêts d’Hardelot et d’Escaut.

 journee equipe 2023 45

journee equipe 2023 10

Photos CAUE 62

 

La journée s’est terminée dans les jardins du château d’Hardelot, conçus par Christophe Laborde et Emmanuel de Quillacq en 2014. Un jardin à l'anglaise, de l'époque Tudor, est implanté en vis-à-vis du château du même style pour renforcer le lien symbolique et les vues réciproques.

journee equipe 2023 44

journee equipe 2023 13

Photos CAUE 62

 

Une journée riche de découvertes et de rencontres, l’occasion aussi de cultiver l’esprit d’équipe CAUE !

journee equipe 2023 14

 

 

Construire, réhabiliter, aménager… de l’idée au projet !

le .

Frise démarche projet

 

Vous êtes élu et avez une idée de projet pour votre commune ? Vous ne savez pas par où commencer ni à qui demander de l’aide ? Autant de sujets de partage au programme d’une journée de sensibilisation, fruit d’un partenariat entre L’AMF62 (Association des Maires de France) et le CAUE !

C’est à Cagnicourt, le 13 juin 2023, que les élus se sont retrouvés pour échanger entre eux et entendre le CAUE et le Département (la plateforme Ingenierie 62 et la MDADT, Maison du Département Aménagement et Développement Territorial), présenter les pistes et démarches qui favorisent l’émergence des projets.

 

amf1

 

Les maires de Cagnicourt et de Saudemont ont témoigné de leurs aménagements d’espaces publics et de rénovation de la salle polyvalente.

Ils avaient sollicité le CAUE, qui avait affiné la demande et proposé des pistes de réflexion. Ingenierie62 avait ensuite accompagné les communes pour les aider au recrutement d’un Assistant à Maitrise d’Ouvrage (AMO) : Christophe Laborde, paysagiste. Celui-ci était également présent lors de ce temps d’échange. Il a pu expliquer son parti-pris et ses choix d’aménagements.

 

amf2 amf3

 

Le temps en salle s’est poursuivi par la visite des aménagements de la commune : les espaces publics entourant l’église et l’ancien terrain de football de Cagnicourt, pré-verdit avant son aménagement.

amf4

 

Cette découverte de projets inspirants a suscité l’enthousiasme des participants. Rien de mieux pour donner l’envie de reconduire la démarche sur d’autres territoires !

« Retrouvez ici l’interview, réalisée par l’AMF 62, de Véronique Thiébaut, Présidente du CAUE ! »

 

Énergies renouvelables et Patrimoine

le .

panneau solaire

 

Des enjeux croisés au cœur des échanges du séminaire technique coorganisé par le Service patrimoine et biens culturels du Département du Pas-de-Calais et le CAUE, le 16 mai 2023 !

Cette journée consacrée à la sobriété énergétique et à la rentabilisation des équipements, aura été le lieu de premiers échanges entre différents acteurs des énergies renouvelables (EnR) et du patrimoine, autour de solutions techniques et leur adaptation aux bâti existant.

La première partie consacrée au Patrimoine bâti, a été introduite par Romuald Fiche, Directeur des affaires culturelles du département, Franck Tétart, chef du Service patrimoine et biens culturels du département, et Laurence Morice, directrice du CAUE 62. Tous trois ont rappelé les enjeux de la préservation du patrimoine au regard des dispositifs d’énergie renouvelable.

Se sont ensuite succédé différents intervenants sur le sujet :

Stéphane Pilon, Architecte des bâtiments de France, chef de l’UDAP, a présenté des solutions photovoltaïques adaptées au bâti existant et qui se fondent dans le paysage. David Bouillon, Architecte des bâtiments de France, est ensuite intervenu sur l’évolution de la réglementation liée aux espaces protégés.

Xavier Buisine, consultant en énergies renouvelables au CD2E, a mis en avant le réseau de conseillers éolien et photovoltaïque, Les Générateurs. Ce programme co-financé par l’ADEME et la région, a pour mission de conseiller et sensibiliser les collectivités aux énergies renouvelables. Son but est de permettre la montée en compétence des collectivités en amenant une expertise technique, juridique et financière sur les projets éoliens et photovoltaïques.

Francis Fustin, maire de Goeulzin, est intervenu sur sa stratégie d’investissements pour devenir autonome en énergie. Il a notamment évoqué l’implantation de panneaux photovoltaïques sur plusieurs bâtiments communaux, ainsi que son projet de construction d’une pico-centrale hydroélectrique sur l’emplacement de l’ancien moulin du village.

Florian Deryckere, architecte au CAUE, a clôturé la matinée en montrant des visions souhaitables et non souhaitables d’implantation de panneaux solaires sur les toits des églises. Il a également abordé les solutions d’isolation adaptées aux bâtiments anciens.

La seconde partie de la journée, consacrée à un panel de solutions et au portage de projets, a été l’occasion pour différents intervenants, de vanter les mérites de leurs structures, engagées pour la production d’EnR.

Sophie Léger, animatrice culturelle au Comité d’Histoire du Haut-Pays, a abordé la question de la remise en service des moulins à eaux pour la production d’énergie, et les contraintes liées à la circulation des poissons sur les cours d’eau.

Olivier Roussel, responsable développement de projets EnR chez SEM Energies Hauts-de-France, a présenté des solutions de financement pour les projets de production et de distribution d’énergies renouvelables.

Ludovic Sénéchal, chargé de mission chez Cohérence Energies (bureau d’étude spécialisé dans l’installation de panneaux photovoltaïques), a cité le projet d’implantation de panneaux photovoltaïque sur les toits du Conseil Départemental.

Loïck Boudier, animateur du réseau Energéthic, est venu présenter son association qui accompagne le développement de projets citoyens d’EnR sur la région Hauts-de-France.

Enfin, Pierre Gouëllo, responsable énergie chez Enercoop, a décrit le fonctionnement de sa structure et son engagement pour la distribution d’énergie verte.

Ces temps d’échange auront été l’occasion d’envisager de nouveaux partenariats pour le CAUE, et de renforcer son rôle de conseil et de préservation des qualités architecturales et patrimoniales du bâti ancien dans le développement des projets d’installation d’appareils de production d’EnR.

 

duo conférence
Romuald Fiche et Franck Tétart