ecole-buissonniere1

Le CAUE 62 a produit, en partenariat avec l'Éducation Nationale, le CANOPE (Centre Régional de Documentation Pédagogique), le classeur "L'école buissonnière".

Cet outil pour l'enseignant a été rédigé pour fournir des pistes thématiques, des œuvres de référence (CD-Rom) et des fiches-ateliers permettant d'aborder des sujets propres à l'architecture, à l'urbanisme et au paysage.

Il peut être utilisé dans toutes les disciplines et à tous les niveaux d'enseignement.

Une malle pédagogique le complète pour apporter les supports nécessaires à la mise en œuvre des ateliers.

  ecole-buissonniere2

Pour aller plus loin ...

RA simp 2018

lotir-autrementLotir : le "mot fait peur", pourrez-vous lire plus loin ? Et pourtant, le lotissement est le mode le plus répandu d'aménagement de nos territoires. En 2007, sur 1058 permis de construire des maisons individuelles accordées dans le Pas-de-Calais, 22% l'ont été en "diffus", et le reste - soit 78% - en lotissements. Peut-on pour autant se satisfaire de la qualité des lotissements ? Sûrement pas : espaces extérieurs réduits à la route, plan masse navrants, architectures d'un autre temps, implantations incohérentes et pénalisantes pour les habitants : tous ces reproches sont souvent dénoncés par les professionnels qui regrettent que la qualité de vie ne soit pas au rendez-vous dans ces nouveaux quartiers.

Le département du Pas-de-Calais est soumis à une forte pression foncière. Si au cours de ces 200 dernières années la population du département a triplé, passant de 500 000 à presque 1.5 millions d'habitants, cette évolution s'est faite tout d'abord, comme pour la plupart des villes, sous forme d'un formidable exode rural, lors de la montée de l'industrialisation. Mais à partir du milieu du XXème, s'est opéré un très net retour à la campagne. Certains parlent même d'un "exode urbain" ! A ce phénomène s'ajoute depuis quelques années la métropolisation de notre région, touchant la plus grande partie du bassin minier et l'est-arrageois. Dernier point : les risques d'étalement sont plus importants dans un département qui, avec 894 communes, a le plus grand découpage territorial de France.

Autrement ? Derrière ce mot, il y a l'envie du CAUE de proposer d'autres manières de faire, de suggérer de nouvelles méthodes et de susciter aussi des envies. Ainsi se crée par cet ouvrage une nouvelle collection d'édition du CAUE 62. La donne n'est plus la même : les opérations d'il y a trente ans s'inscrivaient dans un contexte de consommation à la fois d'énergie, d'espace et de déplacements. Les chocs pétroliers et les découvertes récentes sur notre impact environnemental nous obligent à changer très vite d'attitude. Autrement donc, car on ne peut plus faire comme avant. Il nous appartient de ne pas bouleverser les grands équilibres ; et l'urbanisme est au coeur de ces impacts. Bien sûr le désir de bien-être de la population reste légitime et notre propos n'est pas de contraindre mais d'inciter à y répondre dans une démarche d'urbanisme durable. Il y a urgence, reconnaissons-le comme hypothèse de départ. "Ca chauffe !" dit l'ADEME. Dans ce travail d'analyse et de propositions, l'Agence De l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie nous a manifesté son fort soutien en souhaitant que les collectivités s'engagent désormais et toujours pour une approche environnementale de l'urbanisme.

 Cet ouvrage est le fruit d'un travail partenarial d'écriture et de collectes d'informations, et je tiens à remercier les agences d'urbanisme de Béthune, Boulogne et Saint Omer, le Parc Régional Naturel des Caps et Marais d'Opale, la Mission Bassin Minier, les communautés d'agglomération du Calaisis et d'Hénin-Carvin, le Syndicat d'Etudes du Schéma Directeur de la Région d'Arras, et le SCOT des Communautés d'Agglomération de Lens-Liévin et Hénin-Carvin. Sans eux, le document n'aurait pas contenu toutes les réalisations déjà mis en oeuvre dans notre beau département. Nous avons voulu en effet étayer nos propositions de beaucoup d'exemples : photos, fiches références y sont nombreuses. Les professionnels de ces organismes restent à la disposition des maires et décideurs pour les accompagner et les conseiller, chaque fois qu'ils le souhaitent.

La responsabilité des maires, des décideurs, des aménageurs de tous profils est primordiale et déterminante. Si à la lecture de cet ouvrage, il nous vient des envies d'aménager... autrement... de réfléchir plus longuement avant de valider un plan mettant en jeu l'avenir de votre territoire, alors nous aurons atteint nos objectifs !

Consultation possible au Centre de Ressources du CAUE

la-rue-autrementDans nos villes, comme dans toutes les villes du monde, la rue est le premier lieu public pratiqué, la première immersion dehors, quand on quitte son "chez soi". On parle quelquefois de maison "côté cour" ou "côté jardin" ; on pourrait aussi parler de ville "côté maisons" ou "côté rues". Une ville en doigt de gant, en quelque sorte, celle du "dehors" et non celle du "dedans".

"Etre à la rue", "Rester sur le pavé", "Descendre dans la rue", "Combat de rues", "Gamin de rues" et même "Fille de rue"... autant de phrases qui expriment la rencontre mais aussi l'exclusion, l'insécurité. Lieux de brassage, de rassemblement donc, mais aussi lieu des risques et des ségrégations.  Ces dernières années - parfois sous la pression des citoyens - des revendications de partage d'espaces et de lutte contre les suprématies de l'automobile sont apparues : ainsi un programme "Voirie pour tous" est venu annoncer la mise en chantier du code de la rue qui devrait remplacer - ou au moins amender sérieusement - notre vieux code de la route. Des revendications encore plus affirmées traduisent le besoin de la population d'abord d'accéder puis d'utiliser le premier des espaces publics en toute sécurité : ainsi la revendication "La rue est à nous... tous".

La rue a ses flux, ses rythmes : l'heure es écoles n'est pas celle du marché. L'heure de sorties de bureau précède celle des livraisons. Chacun est légitime dans son métier ou son mode de vie pour utiliser et partager le même espace. Dans ces conditions, comment concilier les exigences d'une société de plus en plus mobile avec ce légitime désir de bien-être, de sécurité et de partage de la population ? Comment anticiper, sans attendre, sur une autre vision de l'aménagement, moins dépendante de la voiture et intégrant dès maintenant le vieillissement de la population et ses inéluctables répercussions en terme de conception ?

Après un regard plus particulier sur les voies du Pas-de-Calais, l'ouvrage s'appuie sur deux grands chapitres : "Trouver sa voie" pour permettre de comprendre et hiérarchiser les différentes voies de circulation, et "Tracer sa voie" pour concevoir avec plus de qualité les rues de nos villes, de nos quartiers et de nos villages. Le présent document n'apporte pas de recettes toutes faites, mais il soulève un certain nombre de problèmes se posant au décideur, à l'aménageur, à l'utilisateur, à l'usager et propose des solutions issues de réalisations rencontrées dans le département, sur le territoire national ou à l'étranger, en avance sur ce domaine de la voirie. Leur mise en oeuvre n'a pas forcément engendré de supplément de coût. Ces références nous prouvent que l'on peut, à prix égal, à charge égale, faire de la qualité plutôt que du médiocre. Là est le choix du politique et du décideur, là est la performance du professionnel.

Consultation possible au Centre de Ressources du CAUE

ecole-buissonniere

Outil de sensibilisation du CAUE à destination des enseignants et animateurs locaux.

Forte de plusieurs années de présence sur le terrain auprès des enseignants, animateurs, élèves et jeune public, l'équipe pédagogique du CAUE du Pas-de-Calais, soutenue par le CRDP Nord - Pas-de-Calais, propose des pistes de travail sur les thèmes de l'architecture et du paysage. En lien avec les orientations scolaires des écoles primaires, des collèges et lycées, elles sont regroupées dans le classeur intitulé "l'école buissonnière".

Les thématiques abordées visent à alimenter les projets pédagogiques autour des paysages, de la ville, du patrimoine ou encore de l'architecture. Elles favorisent le croisement des champs disciplinaires et proposent des questionnements, des idées de cheminements et ateliers à mener avec les classes et autres publics jeunes : "un pays, mille paysages", "le génie du lieu", "face à façade", "entrée en matières", "rendez-vous au jardin", "urbi et orbi", "les machines du projet", "chez moi".

Consultation possible au Centre de Ressources du CAUE

  ecole-buissonniere2

 

Livrets thématiques

EB LT un pays mille paysages EB LT le genie du lieu EB LT urbi et orbi EB LT chez moi

Un pays, mille paysages...

Le génie du lieu 

Urbi et orbi

Chez moi

 EB LT face a facade  EB LT entree en matiere  EB LT rendez vous au jardin  EB LT les machines du projet

Face à façade

Entrée en matières

Rendez-vous au jardin

Les machines du projet

 

Fiches ateliers

EB FA les 7 familles EB FA question de points de vue EB FA architectes en herbe EB FA architectures au fil du temps
Les 7 familles Question de points de vue Architectes en herbe Architectures au fil du temps
 EB FA la ville dans tous ses etats  EB FA la maison est une petite ville  EB FA la premiere maison  EB FA les indices sur la route
La ville dans tous ses états La maison est une petite ville La première maison Les indices sur la route
 EB FA murs a trous  EB FA comment ca tient  EB FA materiaux  EB FA les accessoires indispensables
Murs à trous Comment ça tient ? Matériaux Les accessoires indispensables
 EB FA petit a petit
Petit à petit

 

 

Mode d'emploi Livret exposition
EB mode emploi

EB livret exposition visuel