Emulation collective pour conseiller au mieux les collectivités

le .

Comment accompagner une commune dans un projet d’espace public paysager ? Telle est la question que s’est posée, ensemble, une dizaine de partenaires de la plateforme Ingénierie 62. Ce réseau d'expertise publique au service des collectivités du Pas-de-Calais mobilise l’ingénierie publique présente dans le Pas-de-Calais, sur les thématiques de l’aménagement, l’environnement, les mobilités, les bâtiments, le sport, etc. L’objectif poursuivi est simple : éclairer les choix juridiques, techniques, financiers des projets.

En début d’année, Ingénierie 62 a testé une nouvelle manière de travailler, en créant un atelier des partenaires pour explorer des sujets émergents, récurrents ou à promouvoir dans la plateforme. L’atelier se déroule en 2 séances de 2 heures, afin d’examiner une demande reçue par Ingénierie 62.

Les partenaires présents de la plateforme étaient des agents du Département, ainsi que des 3 Agences d’Urbanisme présentes dans le département, le Parc naturel régional des Caps et Marais d’Opale, la Chambre d’Agriculture, Pas-de-Calais Habitat, l’ADIL ou encore Eden 62.

Le 1er atelier a eu lieu vendredi 22 janvier, en visioconférence, sur la question d’un espace public paysager dans la commune de Ligny-Thilloy, située au sud de Bapaume. La commune dispose d’une vaste friche de 1,4 hectare, dont la moitié est déboisée.

Atelier Ingenierie 62 1

2h d’échanges sur le sujet ont permis de phosphorer sur ce projet, en se posant des questions et en partageant des expériences. De nombreuses thématiques ont été abordées (réglementation, usages, biodiversité, documents d’urbanisme, 1ère Guerre Mondiale, chemin de randonnée, gestion du site…) réunies sous la forme de « post-it virtuels ».

Atelier Ingenierie 62 2

La 2ème session, réalisée vendredi 12 février, était l’occasion de produire une synthèse récapitulant les enjeux, pistes, points de vigilance, acteurs, etc., afin de travailler sur une méthode de travail pouvant servir pour d’autres projets d’espace public paysager.

Atelier Ingenierie 62 3

Faire de l’eau de pluie un atout !

le .

Gestion eaux pluviales

Aire de covoiturage - Labourse (Pas-de-Calais) - © maître d'oeuvre : Ingerop

Ou comment une gestion durable des eaux pluviales peut contribuer à la qualité de l’aménagement de nos villes et villages ? Telle est la conviction partagée par l’ADOPTA (Association pour le Développement Opérationnel et la Promotion des Techniques Alternatives en matière d’eaux pluviales) et par les 5 CAUE des Hauts-de-France !

C’est lors d’un temps d’échange virtuel entre les équipes, le premier d’un riche partenariat initié par l’ADOPTA et l’URCAUE (Union Régionale des CAUE Hauts-de-France), que cet enjeu stratégique a été partagé.

En effet, gérer durablement les eaux pluviales, en permettant leur infiltration au plus proche de leur point de chute, a d’abord des avantages directs : limitation des risques d’inondations, recharge des nappes phréatiques…

Mais cette gestion est aussi une véritable plus-value pour la qualité des espaces publics et privés, pour la qualité de nos villes et de nos villages ! Une politique pluviale durable participe en effet à une valorisation de la nature en ville, au renforcement de la biodiversité et plus généralement à l’adaptation au changement climatique.

logo ADOPTA    Logo URCAUE

Parce que la gestion de l’eau n’est pas seulement une question hydraulique, mais aussi et surtout une question d’aménagement du territoire, l’ADOPTA et l’URCAUE se sont engagés à œuvrer ensemble pour sensibiliser à ces enjeux !